X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

CRP : pour moi demander une collaboration à un autre artiste n’est pas un problème

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
CRP : pour moi demander une collaboration à un autre artiste n’est pas un problème
Photo de CRP @February 2018

Invité dans l’émission « Mtazamo wa wasanii », CRP parle de ses projets pour 2018, donne son opinion sur la chanson « buzz » de Hero Mazee feat Serag-Zo et éclaircit la rumeur autour d’une collaboration que lui aurait refusé Young John

Invité samedi 17 février 2018 dans l’émission « Mtazamo wa wasanii » l’artiste CRP qui a brillamment couronné l’année 2017 avec son single « My Super Woman » mais aussi avec sa vidéo de Haute Définition qui a fait un grand bruit « Your Love » parle de ses réalisations, ses projets à venir, commente sur l’actualité artistique et éclaircit certaine zones d’ombre et rumeurs.

 « … D’abord je crois qu’on ne va pas dire que c’est une vidéo de 2017 seulement mais jusqu’à présent c’est une vidéo qui est trop vue. Donc depuis décembre 2017 jusqu’à présent. Pour ma part je dirai que c’est la première vidéo sur le marché à Bukavu actuellement et d’ailleurs ce n’est pas moi-même qui le dit, beaucoup de gens le disent aussi. Et je crois que dans l’industrie de la musique, les autres artistes doivent commencer par là et faire mieux que ça ».

Il n’y avait pas ma place dans ces chansons parce qu’ils me respectent beaucoup

Parlant de la chanson de Hero Maze feat Serag-Zo « Nimechoka » mais aussi celle de Rockly « Ndoto » où les noms des artistes ont été cité, CRP explique pourquoi et comment il ne figure pas dans les deux chansons.

 « … J’ai suivi cette chanson à la radio comme tout le monde, mais pour dire pourquoi je n’ai pas été cité dans ces chansons c’est d’abord parce qu’ils regardent qui citer et qui ne pas citer ; ce ne sont pas tous les artistes qui ont été cité là-dedans.  Comme on le disait plutôt, mon travail est très respecté ce dernier temps ça pourrait être le fait qu’ils me respectent et qu’ils respectent ce que je fais qui les a poussé à me respecter jusqu’à présent : ils ont trouvé qu’il n’y avait pas ma place dans des chansons pareilles. Tu sais, chaque artiste a sa façon d’attirer le public et certains préfèrent des polémiques alors si tu réponds à leur provocation, tu leur donne une certaine considération mais si tu te tais, ça sonne comme si c’est un enfant qui te provoquait et je ne sais pas qui les écoutera …

Je ne dirai pas que je suis plus fort que quiconque et je ne veux pas être plus fort que quiconque mais le fait qu’ils n’aient pas cité mon nom prouve qu’ils me respectent mais aussi chaque jour j’essaie de faire mieux que moi-même, faire plus mieux que ce que j’ai fait hier et je laisse le jugement de qui est plus fort que qui aux fans … »

Le talent s’impose partout dans le monde et c’est pareil pour moi

Tes vidéos sont de plus en plus vues sur les chaines de télévisions quel est ton secret, as-tu payé ou quoi ?

« Dans le monde musical, il y a deux choses qui travaillent : l’argent et le talent. Si tu ne veux pas utiliser ton argent, il faut faire quelque chose de très grand. Si tu paies les medias ils vont te promouvoir aussi si tu fais quelque chose de bon, ils vont le jouer coute que coute. C’est ce que nous disons souvent : le bon se vend ! Je n’ai rien payé ils me sont témoins ; si ma chanson a cartonné, ce sont eux même qui m’ont dit qu’ils n’avaient rien vu de grand comme ça à Bukavu et qu’ils allaient eux même me promouvoir pour montrer aux autres artistes l’exemple à suivre…

Ce n’est pas une bonne politique que nous ayons à payer pour être promu dans des médias parce qu’au moment où nous parlons personne ne peut prétendre avoir gagné quelque chose à travers la musique à Bukavu. Si nous payons encore les médias, on aura à perdre beaucoup … »

L’année 2018 c’est une année où nous devons faire mieux

« … A dire vrai, ma musique sera très différente de ce que j’ai eu à produire jusque-là. Pour l’instant je suis en studio et je travaille sur environ 3 chansons et j’hésite entre les lancer toutes d’un coup ou une après l’autre mais aussi faire la vidéo de ‘My Super Woman’ me tient à coeur ; mais vous savez la difficulté que nous rencontrons à Bukavu faute de promoteur, management, etc. mais je dois faire une vidéo entre ‘My Super Woman’ ou l’un des titres que j’ai en studio pour le moment …».

Young John c’est comme mon petit frère mais demander une collaboration pour moi c’est normal.

Il y a une certaine rumeur qui circule comme quoi un artiste du nom de Young John t’a refusé une collaboration que pouvons-nous savoir à propos ?

« … Je suis un artiste et d’ailleurs la plupart de gens ont eu à me découvrir à partir des collaborations que j’ai effectuées … mais Young John c’est comme mon petit frère et ami en même temps, il a commencé la musique quand on avait déjà fait grand. Mais croire que je lui ai demandé une collaboration, …. Je ne sais pas ce que ça veut dire réellement est ce que je l’ai payé ou bien je l’ai supplié de chanter avec moi ? …

Chez moi ce n’est pas un problème de vouloir chanter avec quelqu’un, mais je suis en mesure de faire tout un album par moi-même. Je suis CRP et chaque année il y a une chanson où je suis intervenu qui doit être un HIT que ça soit par moi-même ou en collaboration avec les autres … ».

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Quand Aldor parle approximativement à propos de la relation qu’il entretient avec Kinjaah