X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

Dj Gaytt de retour sur la scène musicale, faut-il parler d’« un retour qui fait peur » ?

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
Dj Gaytt de retour sur la scène musicale, faut-il parler d’« un retour qui fait peur » ?
Dj Gaytt Legender @Droit Tiers

Après plus d’une année d’absence, Dj Gaytt celui qu’on surnomme « Le Légendaire » promet de revenir avec force sur la scène musicale congolaise en général et bukavienne en particulier. Il a été accueilli au micro de 243 Stars.

Joint au téléphone par l’équipe rédactionnelle de 243 Stars, Dj Gaytt parle des motivations qui l’ont poussé à abandonner la musique tout juste après la sortie de son album « Tempo in my Life », son dernier album en date et promet un ‘retour qui fait peur’. Voilà comment il répond à nos questions :

1. On a l'impression que Dj Gaytt a disparu de la scène musicale, pouvons-nous parler d'une disparition, d'un repli stratégique ou quoi?

« Pour moi c’était comme vous le dites un repli stratégique parce que je me suis retrouvé sur scène mais il n’y avait pas vraiment ce sens de compétition alors je me suis dit pourquoi continuer alors qu’il n’y avait pas de compétition ? Et maintenant je sens que ça peut aller bien qu’on est encore très bas mais il faut qu’on booste ensemble, je me suis remis sur la piste pour qu’ensemble on booste la musique de Bukavu.

Deuxièmement la musique de Bukavu ne paie pas et si des gens comme nous doivent continuer à attendre de l’argent en provenance de leurs efforts artistiques je pense qu’on risque de rester pauvre toute notre vie, alors moi j’ai pris une petite distance pour chercher l’argent pour être un peu stable et puis voir si je peux encore revenir après. Même si jusqu’aujourd’hui la musique ne paie pas encore, je rentre et je vais faire la musique comme un business et cette fois ci je vais prendre des stratégies pour que ça soit payant. Voilà que j’ai sorti un album en fin 2016, ça fait déjà une année et demie et j’ai déjà vendu tous mes CDs et le CD était à 10$ et plus. En tout cas aucun CD n’a été vendu à moins de 10$ et j’ai vendu plus de 500 CDs, voyez que c’est quand même un business qui peut marcher si on y bosse réellement ...

Déjà la semaine prochaine on va mettre l’album sur la vente en ligne pour que les gens qui sont ailleurs puissent aussi acheter et donc c’est ça l’objectif… »

2. Comme vous dites qu'il n'y avait pas sens de compétition et que maintenant ça commence à vous donner goût; ne craignez-vous pas que le "Legender Gaytt" se soit fait doubler par ses petits frères ? Parce que signalons que la plupart des musiciens évoluant actuellement à Bukavu on fait partie de votre collectif "JeunA"

« … Quand vous dites se faire doubler je doute fort parce que pour moi jusqu’à présent je ne sens pas cette menace là parce que c’est vrai ils ont évolué, ils ont des noms actuellement mais ils ne sont pas encore à la hauteur de doubler le ‘Legender Dj Gaytt’ à ce que je sache parce que jusque-là, tout ce que j’ai déjà accompli je pense que c’est maintenant qu’ils sont en train d’essayer d’accomplir ça mais moi j’ai fait ça il y a très longtemps. Donc je suis en train d’évoluer aussi au-dessus et je pense que j’aimerai qu’on soit maintenant en compétition, qu’on sente cette compétitivité et que l’on sente que tel a sorti, tel a sorti et voilà ça fait évoluer la musique de Bukavu … jusque-là je ne crains rien parce que le temps que j’ai laissé il y a pas eu grand-chose qui a changé.

… Je dois être très fier parce que la plupart d’entre eux sont venus de chez nous, JeunA, donc je dois être très fier et ça prouve qu’ils ont eu quand même des bonnes bases et que j’ai fait quand même quelque chose dans ce qu’il y a aujourd’hui, je suis fier de ça et pour moi j’aimerai qu’ils puissent évoluer dans ce sens et continuer plus haut sauf que je ne sens pas encore cette compétitivité. Je ne parle pas seulement de moi parce que peut être que moi j’ai plus d’expérience qu’eux mais entre eux, donc il faut qu’on sente la compétitivité entre eux, il faut qu’on sente que le media bouge à gauche à droite, il faut qu’on sente que les medias parlent de plusieurs artistes mais sur le même degré, donc c’est ce que j’aime sentir aussi ».

3. Parlons du retour du grand "Gaytt", à quoi doivent s'attendre vos fans qui durant une longue période vous ont perdu de vue? Et à quand le prochain album ou single ?

« Je dois juste rassurer aux fans que j’ai fait une pause, une petite pause et que là je suis de retour ; je ferai de mon mieux pour que les fans soient vraiment satisfaits et que je reste toujours à côté d’eux. Et voilà quant au prochain album, ça sera un album de six titres  qui va sortir fin avril mais avant la sortie de cet album j’aurai trois petits concerts d’ici là au mois de mars et les précisions seront données la semaine prochaine.

Déjà avec l’album « Tempo in my Life » qui a dix-sept chansons et le nouvel album qui va sortir bientôt et qui aura six chansons, c’est déjà assez pour que l’on puisse vraiment se régaler pendant même trois ans. Je crois que même après la sortie des clips je peux m’asseoir pendant un temps parce que je n’ai pas que la musique dans ma vie donc je dois aussi bosser et en même temps faire la musique ; et voilà je suis en train de sortir des choses qui vont couvrir au moins trois ans et trois ans de succès quoi ! »

4. Vous préparez actuellement de faire des clips vidéo, tandis que nous remarquons qu’actuellement Bukavu souffre d’une « maladie de vidéo sale », comment comptez-vous remédier à ce problème dans votre prochain album?

« Comme je le fait déjà avec ma musique, je promets de faire honneur à la ville de Bukavu en ce qui concerne les clips vidéo aussi... Je ne suis pas pressé comme les autres pensent, je n'ai aucune pression donc je vais veiller à ce que je fasse un bon travail. Ce que vous appelez ‘vidéo sale’ c'est juste un manque d'une bonne réalisation... Mais les images produites à Bukavu sont déjà à la hauteur de Trace TV. Sachez seulement que je ferai la différence comme toujours! »

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Dadju certifié double disque de platine avec "Gentleman 2.0"