X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

Joyeux Bin Kabodjo, aussitôt rétabli, il livre une prestation digne de son rang à Gitega au Burundi

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
Joyeux Bin Kabodjo, aussitôt rétabli, il livre une prestation digne de son rang à Gitega au Burundi
Joyeux Bin kabodjo, Photo crédit: Musaba Proust

Bin Kabodjo va prendre part à la fête de l’unité nationale qui aura lieu le 05 février dans la province de Gitega au Burundi. En tant qu’humoriste il va proposer aux amoureux de l’art comique du pays de Rwagasore, un humour classique.

Il est invité par son excellence Venant Manirambona, gouverneur de la province de Gitega à l’occasion de la fête de l’unité dont la célébration coïncide avec la commémoration du 27ème anniversaire de l’adoption de la charte de l’unité nationale.

Gitega, anciennement Kitega, est la seconde plus grande ville du Burundi, située à l'est de Bujumbura. C'est le chef lieu de la province de Gitega, une des 17 provinces du pays.  On y trouve le Musée national du Burundi. Plusieurs sanctuaires karyenda royal drum se trouvent dans les environs, ainsi que l'Ibwami (cour de justice royale). Province qui a vu naitre le prince Louis Rwagasore.

Après avoir pris part à la célébration de la précédente fête, Joyeux s’est dit heureux de participer à cette cérémonie. Ses prestations ont permis aux dirigeants et dirigés de mettre de côté toute forme de complexe en partageant de moments de divertissement et de rires aux éclats. Il s'y fait accompagner par Olivier Baby John, un humoriste ayant vécu pendant plusieurs années au Burundi avant de traverser la frontière pour se retouver en RDC, où il a intégré "Bukavu comédie club", de l'Institut français de Bukavu et dont Bin kabodjo est l'animateur.

Sur la photo ci-dessous, on le voit donner un poigné de main aux côtés du gouverneur de Gitega en cravate noire et du directeur de l'Alliance Française de Gitega.

Joyeux bin Kabodjo

Outre l’humour on n’espère que Joyeux Bin Kabodjo va valablement honorer le pays car tout Burundi sait que le mot Congolais rime avec bourgeoisie et galanterie, celui qui actuellement passe des moments les plus romantiques avec son actuel « petite amie »  vivant dans le pays de milles collines. Surtout qu’il n’a pas démenti l’article de 243STARS.COM qui faisait état d’un engagement « plus ou moins » sérieux avec une jeune fille native de Bukavu, vivant au Rwanda.

Un autre spectacle, c’est pour bientôt!

Sa production au Burundi, c’est sa première apparition sur scène après un pénible et inspirant séjour qu’il a passé sur le lit de l’hôpital pour raison de maladie. Inspirant car l’artiste compte proposer à son public un spectacle né à la suite de cette hospitalisation, basé sur le médecin et les rouages de son métier.

Ça sera une façon d’attaquer de la plus belle de façon cette année 2018 durant laquelle l’artiste est muri d’énormes ambitions qu’il va mettre à nu dans les jours à venir, fait savoir un membre de son staff.

Amertume et consternation sont les termes qui définissent ce qu’il a enduré au début de sa maladie. Toutes les personnes qu’ils informaient disant qu’il est malade ne l’acceptaient guère. Plus d’une personne croyait que c’était un procédé comique de l’artiste pour arracher un peu de sourire si pas de rire à ses interlocuteurs. Même l’auteur de cet article n’y avait pas cru jusqu’à ce qu’il voit une photo de lui sur un réseau social! Très navrant quand même.

Difficile peut-être d’être humoristique et d’être au même temps pris au sérieux. Une vie pas facile à mener. Passionnante lutte et coup de chapeau  aux humoristes.

 

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Retro sur les dix chansons les plus chaudes de l'année 2017 a Butembo