X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

Infrapa : « Je n’ai jamais rêvé de chanter Avec Innoss’B ou Gaz Mawete, mais j’ai beaucoup d’estime envers eux »

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
Infrapa : « Je n’ai jamais rêvé de chanter Avec Innoss’B ou Gaz Mawete, mais j’ai beaucoup d’estime envers eux »
Infrapa Intrview 243stars 2020

Interview accordé au magazine 243Stars par l'artiste Infrapa - Août 2020. Quand l'artiste rappeur Infrapa parle de Gaz Mawete et d'Innoss'B avec franchise et tact ça donne ça ...

L’artiste rappeur Infrapa, originaire du Grand Katanga (Lubumbashi, Ndlr) a, au cours d’une interview exclusive à 243STARS.COM, samedi 22 aout 2020, affirmé qu’il n’a jamais rêvé de chanter avec les artistes musiciens Innos’B et/ou Gaz Mawete, qui défrayent la chronique actuellement. Mais, il a témoigné un grand respect envers ces derniers. 

Voici l’intégralité de ladite interview

243STARS.COM : Bonjour Infrapa, est-ce qu’il t’arrive un jour un rêve de chanter avec Innoss’B et/ou Gaze Mawete ?

Infrapa : Je suis cas même content. Les gens m’appellent et me disent que je suis consommé de l’autre côté (Nord-Kivu, Ndlr). Il est tout en fait que je sois aimé de ce côté. Aux côtés d’Innos’b et Gaz Mawete je suis aussi écouté, c’est une très bonne chose. Mais à la question de savoir si je rêve de chanter aux côtés d’Innoss’b ou de Gaz Mawete, sincèrement la réponse est « non »... J’ai beaucoup de respect et d’estime à ces frères. Ces sont des artistes qui nous ont déjà devancé. Mais dire que je rêve de chanter avec eux ça ne m’ai jamais arrivé. 

243STARS.COM : Comment expliquer le mode d’habillement traditionnel qui apparait dans la majorité de tes clips vidéos ?

Infrapa : C’est un accent personnel, c’est l’identité. Chaque artiste a sa façon de faire, de s’habiller, il a une image à lui-même. Je m’habille à un petit côté africain, un petit côté tradi, un petit coté folklo dans ma sonorité. Dans la chanson Kinsesela j’avais dit « congolais fier de l’être » ; c’est une façon pour moi de montrer mon identité le plus africain possible…

243STARS.COM : Comment est dressé ton agenda culturel juste après la levée de la période de l’Etat d’urgence sanitaire (confinement, Ndlr) ?

Infrapa : Mon agenda est blindé. Il faut dire que j’avais marqué une pause par rapport à ma tournée médiatique. Je ne passai pas trop à la télé ou à la radio parce que j’étais en pleine préparation de beaucoup des surprises qui sortiront. Je viens de finir mon tout premier album folklorique. Il s’intitule « Lwanzo lwa mikuba », un album de douze (12) titres. Huit clips sont déjà réalisés. Il allait sortir officiellement le 21 mars à Caravia. Tout a été préparé mais le 19 mars, déjà on a décrété l’Etat d’urgence sanitaire par le président et on ne pouvait pas nager en contre-courant, on a été obligé de garder l’album en attendant le dé-confinement. Mais l’album est actuellement en train d’être vendu. On est en pleine promotion de l’album…

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

En Europe, le célèbre comédien congolais Hanse luzolo annonce un spectacle à Kinshasa