X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

Le jeune slameur et poète de Butembo Mahamba Djoman remporte le premier prix au concours « Besoin d’air » de Normandie en France

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
Le jeune slameur et poète de Butembo Mahamba Djoman remporte le premier prix au concours « Besoin d’air » de Normandie en France
Djoman

KAMBALE MAHAMBA Joël, dit Djoman est ce poète, écrivain et slameur de Butembo au Nord-Kivu (R.D. Congo) qui remporte le premier prix au Concours de Poésie “Besoin d’air” organisé par l’association française CHANSONS SANS FRONTIÈRES.

“EMAH”, ce texte en chanson produit par l’immensité du génie du poète Djoman, qui exprime la douleur d’une survivante des massacres de Beni à la recherche d’un nouvel air de vie, de paix et d’amour a été validé, par le jury du concours qui a reçu en tout 1164 candidats poètes venus du monde entier. Et, ce poète issu du Cénacle des Poètes La Plume d’Or de Butembo, a vu son texte poétique aux vers réguliers être celui qui porte le cèdre de la Victoire dans un jury constitué des experts en poésie et chanson.

DJOMAN n’a que 22 ans, et en moins de six mois il est doublement primé par deux associations françaises, EUROPOESIE en décembre dernier (Diplôme d’encouragement ), et maintenant CHANSONS SANS FRONTIÈRES (1er Prix).

Ce jeune poète de La Plume d’Or, participera à la remise des trophées en France (Normandie) le 17 juin prochain, remise qui aurait dû être faite le 14 Avril, mais qui a été renvoyée au mois de juin suite à la crise pandémique qui touche le monde dont la France qui est à sa troisième vague.

Par ailleurs, il sied de noter que la ville de Butembo, ville du Poète Djoman est à son nième coup de maître pour la Poésie. Plus de quatre coupes de poésie en des concours internationaux, sont venus à elle. De Viteghe Mapson, de Charly Mathekis ou de Kinyonzo, Butembo est à son Premier PRIX en un Concours International. Le Héros, vient du Happening 2000, du Cénacle des Poètes La Plume d’Or et du Congrès des Slameurs (C.S)

Comme il le dit dans un morceau Slam de lui et Sixte :”Il écrit sa légende.”

En définitive, le Congo doit avoir ses yeux tournés vers Butembo, qui par la Poésie passant particulièrement par JOËL MAHAMBA DJOMAN de La Plume d’Or fait encore entendre la voix de ceux qui souffrent et celles des victimes des massacres qui déchirent Beni et le Nord-Kivu.

Source : Congo-Uni

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

EXPLOSION LITTERAIRE EN VILLE DE BUTEMBO