X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

Cor Akim a livré un concert digne d’une royauté, Le roi Akim en pleine apothéose

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
Cor Akim a livré un concert digne d’une royauté, Le roi Akim en pleine apothéose
Cor Akim lors du concert à l'Institut Français de Bukavu Ph./Musaba Proust

Annoncé depuis plus d'un mois, le concert de l'artiste musicien Cor Akim a tenu ses promesses. Présent sur la scène musicale de la région depuis plusieurs années, l'artiste annonce la sortie de son prochain album dans les jours qui suivent.

Le vendredi 13 juillet, l’artiste musicien Cor Akim a livré à l’institut français de Bukavu un concert tant attendu par les amoureux de sa musique qu’il appelle non pas ses fans, mais plutôt ses amis.  Deux heures durant, le hit maker de The greatest a proposé un répertoire musical qui a laissé perplexe plus d’une personne venue assister au couronnement du désormais Roi Akim.

Il est 18H34, heure de Paris, même heure à Bukavu, Cor Akim fait une entrée majestueuse sur la scène à la Michael Jackson ou Felix Wazekwa, toujours aussi élégant quand il s’agit de l’accoutrement. Il commence en puissance avec la danse des hanches à travers sa chanson fétiche Kiuno Chako afin de chauffer les esprits du public et surtout désaltérer d’emblée leur soif musicale.

Après, il enchaine plusieurs titres tels que Tu peux compter sur moi, Sorry really, Mwasi et bien d’autres. Dans la suite, figurait aussi un opus de son nouvel album en gestation dont la sortie est annoncée pour le mois d’Aout. Du début à la fin, l’artiste a su colorer ses prestations grâce aux chorégraphies des danseurs sur scène. Dans la foulée, l’interprète de Un des plus grands a promis de fixer dans les jours qui suivent les dates pour ses prochaines productions.

« Je remercie tous ceux qui se sont déplacés pour suivre ce concert. Vous qui êtes mes amis et sur lesquels je compte toujours pour aller de l’avant » a-t-il lancé dans une salle de l’institut français pleine à craquer.

Une totale réussite à en croire les commentaires des participants interrogés juste après le concert.

« Ça fait plusieurs fois que j’assiste à des concerts à Bukavu, mais celui-ci il est top. Je pense que c’est le concert de l’année. Tout était live, il a bien dansé alors que moi personnellement je croyais qu’il ne savait pas danser, de fois il chanter et jouer au piano au même temps. Bravo à Cor Akim » a confié une participante à la fin du concert.

Le rendez-vous est pris pour les prochaines productions.

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Sed Tembo dit l'infatigable et sa soirée mélodramatique : " SlamDanse "