X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

De Butembo à Goma : Elkane Karha surprend ses fans par le titre « Fagiya » en feat avec Afande Ready

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
De Butembo à Goma : Elkane Karha surprend ses fans par le titre « Fagiya » en feat avec Afande Ready
Elkane Karha

Le label de production TW KAZI KWANZA cher à l’artiste révolutionnaire Elkane Karha (Butembo) vient d’officialisé son tout nouveau titre « Fagiya » réalisé en feat avec Afande Ready (Goma).

Ce morceau musical travaillé au mastering international et qui réuni les deux artistes sur un même flow, s’impose déjà sur les marchés des disques.
 A travers « Fagiya », Elkane Karha aujourd’hui influant dans l’espace Beni-Butembo s’insurge ouvertement contre les voyages à l’Etranger du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi. Tous deux, le rappellent que la RDC reste déchiré par les affres de guerre.
 Sur les réseaux sociaux, des milliers de fans à Elkane Karha voient à lui, une vision à pouvoir atteindre le standard international sous peu. 
 C’est bien évident que la lourde chanson « Fagiya » d’Elkane Karha en collaboration avec l’un des grands rappeurs du Nord-Kivu Afande Ready va mettre en ébullition des millions des amateurs de la musique révolutionnaire en RDC et au Monde.
 
Elkane Karha sous l’aspiration de la guerre
 
Le profil musical de l’artiste musicien et révolutionnaire Elkane Karha se remarque par la crise politique et sécuritaire qui gangrène le pays (RDC). 
 Sa musique tire globalement la source et l’aspiration aux différentes atrocités dans la partie Est du pays (Nord-Kivu).
 Dans presque ou toutes ses chansons, Elkane Karha plaide pour la pacification de la région en proie de la guerre. Il prône la non-violence.
 
Ce qu’il faut retenir d’Elkane Karha
 
Elkane Karha est né le 09 octobre 1996 à Mambowa dans le territoire de Lubero. Ce, pendant la guerre de la milice AFDL du feu Mzee Laurent Désiré Kabila. Du haut au bas, il en a traversé. 
Depuis, il vient se lancer dans la musique révolutionnaire en 2013 pendant, encore, la guerre de M23 au Nord-Kivu.
Choqué, il se place en risque d’interpeller les autorités compétentes par la sortie des plusieurs chansons.
Ces musiques convergent vers la restauration de l’autorité de l’Etat.
Ainsi, son talent s’impose dans la région par un travail bien fait. Des concerts pour la paix sont, alors organisés par ledit artiste. Sans tardé, les habitants de Butembo-Beni longtemps victimes de l’activisme des rebelles ADF et miliciens Maï-Maï, le surnomment « Mutu wa watu ».

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Haut-Uélé : Le triple fiasco de l’artiste Werrason à Durba