X

Copyright © 243 Stars
contact@243stars.com
+243 840 422 337

FESTIRAS 1ère édition : quand le Rap courtise le Slam

PARTAGER

Twitter Facebook Google Plus WhatsApp
FESTIRAS 1ère édition : quand le Rap courtise le Slam
FESTIRAS Bukavu

L'année 2021 va connaitre la première édition du festival le plus attendu et le plus mixte : FESTIRAS qui est un festival combinant à la fois le Rap et le Slam pour faire plaisir à tous les mélomanes et amoureux du bon texte.

FESTIRAS

FESTIRAS est une contraction et combinaison naturelle entre le Rap et le Slam ; c'est un festival qui valorise à la fois le Rap et le Slam comme étant deux disciplines qui devraient vraiment aller de paire car comme le dit l'initiateur : "On ne peut pas faire un bon Rap sans être un bon slameur".

Déroulement de la première édition du FESTIRAS

Les Prestations de la 1ère Édition du Festival du Rap & Slam "FESTIRAS" seront portées aux bonnes actions du Docteur Denis MUKWEGE Prix Nobel de la paix 2018 et celles de Marceline BUDZA Double Prix de Droit de l’homme ( paris 2019) & (Oslo 2020).

Pour ce 1er grand festival régional du Rap & Slam qui aura lieu dans la province du Sud-Kivu et précisement à Bukavu au mois d’août 2021, la ville de Bukavu recevra quelques Artistes Rappeurs Internationaux qui seront accompagnés des Rappeurs & slameurs nationaux et régionaux pour une ambiance festive de 48h.

Le festival à comme devise « l’art oratoire au cœur du changement » car le festival encourage tous les artistes engagés à amener la population à un changement de mentalité face à l'oppression qu'ils subissent chaque jour et qu'ils acceptent malheureusement.

La direction Festiras est assurée par madame Yvette NEEMA MISHIGO secrétaire exécutif de la Synergie des femmes pour la Paix est la réconciliation du peuple des grands lacs d’Afrique « SPR » en sigle. Madame Yvette est une perle rare qui accompagne le secteur culturel Urbain.

Genèse du FESTIRAS

Festiras est un projet coordonné par Aldor CHIBEMBE un Rappeur & slameur congolais originaire de la ville de Bukavu dans la province du Sud-Kivu. Selon lui « le rap est négligé dans la ville de bukavu mais aussi le SLAM est à moitié inexistant alors que ces deux disciplines marchent de paire. Ces deux disciplines ont un style engagé qui véhicule très rapidement le message et devraient être utilisées pour éduquer la masse ». D'un autre côté il affiche le ras-le-bol sur le fait que les artistes locaux ne peuvent pas vivre de leur art. «Il est grand temps que les artistes locaux commencent à trouver des opportunités et pourquoi pas vivre de leur art ?»

Festiras est en partenariat avec le festival AMANI de Goma et ESPERANZAH festival de Bruxelles. Il figure dans le tout nouveau programme « Bukavu arts ».

Commentaires :

Ceci peut vous intéresser

Article suivant ...

Le Gouvernement provincial de l'ituri implique l'artiste musicien LB3 Tate pour sensibiliser les habitants sur la paix à travers des concerts